AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Destinee Lapierre

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   Ven 27 Fév - 22:02

{Crédit Princess'}

Destinee Lapierre ft. Jessica Lowndes


      Identity card

    Nom & prénom ; Destinee Lapierre
    Age ; 19 ans
    Lieu & date de naissance; 24 janvier 1990
    Profession et/ou études ; Études pour devenir actrice
    Nationalité & origines ; Québécoise, Canadienne.
    Particularité ;

    Spoiler:
     


Dernière édition par Destinee Lapierre le Ven 27 Fév - 22:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinee Lapierre

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   Ven 27 Fév - 22:02

    Your dream come true

    . No you CAN'T read my poker face .

    Une personnalité, c'est quoi réellement? C'est qui on est vous me dites? Et bien, vous êtes partit pour avoir une assez complexe personnalité avec moi. Je ne suis pas celle qui a qu'un seul caractère et qui s'y tient tout simplement. Non, je préfères avoir le choix de choisir celui qui m'intéresse en prenant soin d'examiner attentivement la personne avec qui je suis. Je peux être celle que tous le monde apprécie, celle que tous les gars remarque quand elle marche dans les corridors. Je suis celle qu'on invite à tous les partys quand je suis celle qui mets de l'ambiance. Celle qu'on adore sans même en connaître les raisons, celle dont on rit quand elle ne comprends pas bien quelque chose. Je suis celle qui est populaire, aimer de tous le monde mais qui ne comprends pas pourquoi. Celle qui à l'intention mais qui pourtant n'en a jamais chercher. ssante. Je ne suis pas une menteuse, je ne prétends pas être quelqu'un que je ne suis pas, loin de là. C'est tout simplement qu'au lieu d'avoir toute une personnalité avec pleins de qualités et de défauts qui ne vont pas tout à fait ensemble, je me crée des personnages. C'est mon talent d'actrice dirait ma mère. Moi je dis que c'est mon talent pour l'intégration. Je suis celle qui va parler à tous le monde, qui souris toujours et qui n'est jamais de mauvaise humeur. Celle qui gagne toujours les concours à l'école quand il s'agit de popularité, la course aux présidents, la plus belle fille. La plus intelligente. Nommez les et je peux vous garantir que la majorité du temps, je les ai tous gagné. Je ne pense pas être la meilleure, au contraire. Je suis celle qui ne sait rien, je me rends compte qu'à l'âge que j'ai, je ne sais pas ce que tous le monde sait à cet âge. Je profites de ma jeunesse quand je réalise que je pourrais mourir d'un instant à un autre, mais d'autres fois je voudrais simplement rester chez moi à écouter un bon vieux film plutôt que de sortir faire la fête et boire encore. I was in your arms, thinking I belonged there ; La seule fois où j'ai réellement été moi-même, sans avoir besoin de jouer un personnage, de mettre dans une catégorie mes qualités et défauts, c'était avec lui. Il était tout ce que je voulais. Il me faisait sentir comme une princesse, comme si j'étais la seule femme qui était aussi jolie. Comme si j'étais parfaite. Par contre, je n'étais pas réellement sa princesse, il m'a fait souffrir comme il m'a fait aimer. C'est suite à cette relation que je suis devenue qui je suis aujourd'hui. Une femme à personnalité changeante. Ce n'est pas une maladie que j'ai, car avec la bonne personne je suis réellement moi-même. Je cherche tout simplement à me faire accepter par les autres, et pour ce je suis prête à renier certaine partie de ma personnalité. Bon d'accord, vous ne comprenez absolument rien à rien et vous avez besoin que je vous explique chacun de mes personnages? Avec plaisir, après tout je les ai inventés et ils sont une partie de moi. Cependant il faut comprendre, il n'ont pas été inventés de toute pièce, ils sont une partie de moi que j'ai pris et exagéré un peu pour le rendre beaucoup mieux. Puis à la toute fin, si vous êtes gentils je vous décrirai peut-être qui est Destinee Lapierre. Imagine having everything we ever dreamed ; Bonjour, moi ce que je suis? Populaire, magnifique et je le sais. Je fais tourner toutes les têtes après mon passage et j'en suis fière. Mon corps je l'aime, mes 5 pied 4 sont loin de me déranger au contraire. Cela me permet de mettre des talons hauts encore plus hauts! Mon but dans la vie est de réussir, je veux mettre toutes les chances mon côté et si je dois rabaisser quelqu'un pour arriver ou je veux arriver. Pas de problème, c'est mon domaine. Je suis la partie de Destinee qui meurt d'envie de dire la vérité à haute voix, et croyez moi je ne me gêne pas pour le faire. Si je ne t'aime pas, je te le dis tout simplement. Si tu es laid, que tu me gâches la vue, je te le dis aussi. Bitch? Non je suis tout simplement directe. Méchante? Non, je dis ce que je pense. Si cela te blesse c'est que dans un certain sens tu sais que c'est la vérité alors arrête d'aller pleurer dans les bras de ta maman et vis ta propre vie pour une fois! Mais bon, assez parler de moi car les autres personnalités vont penser que je prends encore trop de place. Gang de folle, elle ne comprenne pas qu'une personnalité comme moi ne peut se rabaisser à quelques lignes seulement! Je mériterais d'avoir un livre écrit sur ma vie. Remembering what all my friends have told me, you're a star if you truly think you are ; Je ne suis pas très différente de l'autre. Mon but est de devenir une star et je suis prête à tout pour y arriver. Même si un réalisateur me demandait de me mettre nu, de coucher avec lui. Je veux tellement réaliser mon rêve d'enfance, que comme je l'ai dit. Je suis prête à tout. Par contre, je suis un peu plus fragile. Si on me fracasse, je peux briser facilement. Quand on me connait je suis la meilleure amie, celle qui écoute, qui règle vos problèmes sans même penser aux siens. Je préfère faire passer les autres avant moi-même car peu importe ce que je vis, quelqu'un l'a encore plus dure à quelque part d'autre, alors à quoi ça me sert de tout simplement me plaindre ?! Je ne crois pas tout à fait en moi, du moins si vous croyez que je crois en moi, c'est parce que je suis bonne pour faire à semblant. Je n'aime pas me regarder dans un miroir car ce qu'il me reflète est un gros mensonge. Il me dit la vérité, chose que je ne suis pas. Je n'aime pas mentir, mais parfois elle me sert pour me protéger, et quand on dit un petit mensonge, rendu à un certain point, on ne peut tout simplement plus s'arrêter d'en dire. I'm just a girl, with a dream that got the best of me ; Qui suis-je réellement? Très bonne question. Je crois que même moi je ne le sais pas. Je suis ces deux autres personnes mentionnés plus haut, tout dépendant de mon cercle d'amis. Cependant, quand on les mélange ensemble, ce n'est pas le meilleur des deux mondes. C'est presque un cauchemar. Une fille qui veut tant devenir une actrice, mais qui n'a pas complètement confiance en elle-même. C'est dure à vivre. Ma vie n'est pas facile même si l'on pourrait facilement croire le contraire. J'aime m'amuser jusqu'au petites heures du matin, j'aime croire que je suis la plus belle, j'aime avoir plein de personnes autour de moi. Mais quand je suis seule, c'est tout le contraire. Le miroir me reflète la vraie moi, et la réflexion que je lui donne, est tout simplement fausse. J'ai tellement donner pour arriver où j'en suis aujourd'hui, que j'en ai oublier de prendre soin de moi et des personnes qui ont eux aussi donner beaucoup pour que j'y arrive. Ils m'ont donner mes ailes pour voler, mais moi je les ai perdus et n'arrive plus à les retrouver. C'est tellement facile d'oublier ce qui est important dans notre vie, facile de vivre avec nos regrets car après tout, nous sommes tous fait ainsi. Oublier les autres, vivre notre propre vie. Mais je promets à tout ceux qui sont important pour moi; je ferais mieux, j'essayerai d'être une meilleure moi. Cependant, laissez-moi du temps car me connaissant, cela risque de prendre du temps.

    . They’re looking at what I’m wearing .

    Pourquoi lorsqu'on commence une relation amoureuse, ou du moins quand on veut la commencer, l'apparence à tant importance. On regarde avant d'acheter comme dans n'importe quel boutique, pourtant à la fin de la journée, c'est la qualité qui vaut mieux que la beauté. Si je suis idiote, que je ne suis point capable de dire une phrase qui ait du bon sens, un homme qui se respecte ne resterait pas longtemps avec moi. Cependant, encore là j'ai tort, car les hommes ne veulent que coucher avec une femme. Nous avons beau chercher celui qui sera différent des autres, mais avouons-le ... Il n'existe tout simplement pas. Et encore aujourd'hui vous me poser la question, à quoi je ressemble. Je suis brune, je ne suis pas blonde aux yeux bleus avec la poitrine de Pamela Anderson, les lèvres d'Angelina Jolie et le derrière d'Eva Longoria. Je suis moi, Destinee. Si ce n'est pas assez pour vos yeux et bien fermez les ou tournez vous de bord. Je ne suis pas la fille qui fait attention à ce qu'elle mange pour plaire. Si j'ai envie d'un bon hamburger dégoulinant de ketchup tellement que j'en ai mis, et bien je m'en fiche, je le mangerais quand même. Et puis une fille n'oserait même pas prendre une seule frite, moi je les dévore une à une en appréciant la saveur que mes papilles gustatives ont la chance de découvrir. Je déteste même aller au restaurant avec quelqu'un qui ne regarde que le nombre de calories qu'il y a dans une assiette. Je n'appelle pas cela manger, j'appelle plutôt ça contrôler sa vie à un tel point, qu'on passe à côté de la plus merveilleuse des choses. Peut-être, comme tous le monde dit, je ne suis pas normal. Je ne suis pas humaine, et même si c'était le cas, je refuse de me voir souffrir parce que je n'ai pas le poids santé. 120 livres, je ne crois pas que c'est tant que ça. Je fais une taille 2 ou 4 dépendant du tissu, est-ce que j'en meure pour autant? Non bien sûr que non, et c'est parfait comme cela. Je ne suis pas grande, je ne suis pas très petite non plus. Je fais 5 pied 4, je ne suis pas un mannequin alors je n'ai pas besoin d'être gigantesque. Je suis parfaite avec ma grandeur car elle me permet de mettre des talons hauts de la hauteur que je veux sans jamais dépenser celui avec qui je sors. Mon secret pour porter des talons hauts aussi longtemps? Je ne les mets que très peu durant une soirée. Si je vais au restaurant je les retire aussitôt assis sur la chaise, comme cela, ça évite à mes pieds de souffrir le martyr alors que je suis assise! Comme dit un peu plus haut, je n'ai pas les yeux bleus, les miens sont beaucoup plus mystérieux car ils changent de couleur. Quelques fois ils paraissent noisette et d'autres fois on peut admirer le magnifique vert émeraude qui se trouve dans mes yeux. On m'a toujours dit que j'avais des yeux magique, qu'on pouvait tout y lire. Et bien si vous essayer de me mentir, croyez-moi, mes yeux le remarqueront. Ils sont tout pour moi, ils sont ce qui m'aide à mieux comprendre, car il faut toujours regarder, mais la clé du succès est de ne pas seulement se fier à ce que l'on voit. Je n'ai pas un gros arrière-train, je n'en ai jamais vraiment eu. C'est dans mes gènes si on peut cela ainsi. On sait que j'en ai un, mais pour qu'il paraisse, les vêtements que je porte doivent être très moulant sinon il ne parait pas vraiment. Donc un point pour vous, vous venez de comprendre une astuce de mode que j'ai. Porter des vêtements qui mettent en valeur les atouts que dame nature vous à donner. Côté poitrine j'ai eu plutôt de la chance. Ils ne sont pas petit, vous savez le 34A, c'est l'horreur, je plains toute celle qui à 30 ans porte encore la même chose. Je suis confortable avec ce que j'ai,par moment oui je peux les détester, trouver qu'il y en a un plus petit que l'autre ou ainsi de suite, mais qui comme femme ne le dit pas? Ils ne sont pas normaux alors on peut dire tout ce que l'on veut d'eux. Côté chevelure, je change très souvent. Je peux avoir les cheveux longs et très foncés, car je suis dans une période très sombre. Ou bien ils peuvent être longs et d'un châtain foncé, c'est mieux que du noir et ça abime moins les cheveux il faut bien l'avouer. En ce moment, j'ai les cheveux courts, ils sont de plusieurs couleurs selon l'interprétation. Ils sont bruns à reflet roux. Pour certains ils sont bruns à reflet blonds et pour les plus bizarres, ils sont bruns à reflet bruns plus pâle. Je ressemble à cela, si vous vous êtes faits une image de moi bien sûr sinon, je ne ressemble pas tout à fait, ou du moins pas vraiment à ce que je pourrais bien dire. Il y a toujours une marge d'erreur entre ce que je dis, et surtout ce qu'un gars peut penser en lisant ces quelques mots. S'il ne me voyait pas en photo, qui sait peut-être qu'il ne voudrait jamais me parler alors que bizarrement quand je sors et qu'un homme me croise, il ne peut s'empêcher de flirter avec moi!


Dernière édition par Destinee Lapierre le Sam 28 Fév - 1:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinee Lapierre

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   Ven 27 Fév - 22:03

    . Hey friend let's look back on the crazy clothes we wore .

    On dit que l'histoire d'une fille doit toujours commencer par un Il était une fois et finir par ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant. Expliquer moi pourquoi car je n'ai jamais compris pourquoi! Mon histoire est loin d'être un conte de fée, mais est aussi loin d'être la meilleure des histoires d'horreur. Ma vie est ce qu'elle est, avec ses hauts et ses bas. J'ai appris à l'accepter et si vous ne vous sentez plus capable de lire mon histoire, cessez tout simplement et cela sera beaucoup mieux pour vous et votre tête. Tout a commencé un soir de pluie, on se croirait dans un début de film de suspense je sais, mais dans un certain sens, ma vie est un véritable suspense du début à la fin. Déjà dans le ventre de ma mère, elle n'était pas sûre que j'allais m'agripper et rester avec elle. Ma mère était seule quand elle m'a eu, mon père était déjà marié avec une autre et ne se voyait pas s'occuper d'un autre enfant avec une autre femme. Ma mère était simplement une aventure parmi tant d'autre. Elle était en accord avec sa position mais trouvait qu'il était quand même un chien sale de ne pas vouloir s'occuper de son enfant. Comme elle ne se voyait pas avorter, elle me garda, mais les médecins lui avaient dit que j'avais 50% de chance de me détacher d'elle et qu'elle ne pourrait plus m'avoir. Alors le soir de pluie, elle était seule dans sa chambre, coucher sur le dos avec une main sur son ventre, où moi j'étais confortablement installer dans ma petite maison que me faisait son ventre.

    « Écoute, je suis peut-être seule, peut-être pas riche mais si tu restes avec moi je te promets de faire de mon mieux. »

    Elle regardait autour d'elle, comme si elle attendait quelqu'un ou quelque chose qui n'allait jamais venir. Peut-être que dans le fond elle attendait un petit signe de ma part. Lui faire comprendre que j'allais bel et bien rester avec elle. Ne sachant plus trop quel signe lui faire pour qu'elle comprenne, et de plus j'étais trop petite pour savoir quoi faire pour qu'elle comprenne que je lui répondais alors je donna un petit coup de pied, qu'elle ressentit et commença immédiatement à pleurer.

    « Alors c'est toi et mon bébé. On formera une équipe d'enfer. »

    Et puis elle avait raison. Quelques mois plus tard j'étais dans ses bras à l'hôpital et je savais que cette femme qui me tenait était la meilleure chose qui aurait pu m'arriver, et que bien sûr j'étais la meilleure chose qui lui était arriver. Ma mère n'avait que 24 ans quand elle m'a eu. Elle n'avait pas vraiment d'emploi, elle avait un tout petit appartement et en m'ayant elle du déménager puisque les voisins se plaignaient que je me plaignais trop. Je n'y pouvais rien, après tout je n'étais qu'un petit bébé qui essayait de se faire comprendre tout simplement. Ma mère avait beau être seule pour m'élever, mais elle faisait un travail d'enfer. Elle était toujours là pour moi, jour et nuit. Me chantait des berceuses lorsque je n'arrivais point à m'endormir, c'est de là que je tiens ma passion pour la musique. On dit souvent que les enfants ne se rappelle pas de leur premier anniversaire et que c'est pour ça que les parents n'ont pas besoin d'en faire une si grande histoire, mais ma mère ne voulait pas les écouter. Ma grand-mère avait beau lui dire que jamais je ne m'en rappellerais, mais ma mère lui répondais toujours

    « Mais moi maman, moi je vais toujours m'en souvenir de son premier anniversaire. »

    Alors pour l'occasion elle avait fait venir tout mes petits amis que je croisais quand elle allait au cinéma, oui car il y avait toujours les midis pour maman avec maman, et elle avait connu pleins de jeunes femmes de son âge ou un peu plus vieille avec des enfants de mon âge. J'avais déjà à cet âge plein d'amis. Elle m'avait fait faire un gâteau en forme de licorne avec ma photo dessus, car elle m'appelait ainsi. Sa petite licorne, car pour elle, un enfant comme moi c'était rare et on en trouvait peu. Et puis même un clown, ma mère avait fait venir un clown à mon premier anniversaire, c'était son meilleur ami qui faisait cela comme travail et qui avait voulu l'aider, depuis ce jour j'adore toujours les clown, ils sont mignon, drôle et peut importe ce qu'ils font, ils n'ont pas honte car c'est ce qu'ils sont. Rien de si spécial pour un premier anniversaire, mais pour moi c'est de bon souvenir, car ce qui arrive par la suite, c'est moi qui grandit et qui devient si compliquer! À deux ans, je marchais, je parlais, je dessinais et je n'avais plus de couche et de biberon. J'étais devenue une grande fille avec une maman qui venait tout juste d'avoir un job dans un bureau de secrétaire. Comme elle n'avait pas encore les moyens de payer une gardienne, elle m'emmenait avec elle, ce qui ne dérangeait pas sa patronne qui elle-même adorait les enfants. Alors je passais souvent mon temps dans un bureau, assise sur la photocopieuse avec mes superbes autos ou princesses comme jouet, à jouer toute seule et être le centre d'intérêt. Et puis être le centre d'intérêt est ce qui m'a apporter à la carrière que je désire suivre. Tout cela s'est produit encore une fois, au bureau de maman. Une madame venait d'entrer pour faire signer un contrat avec un de ses clients puis en me regardant, elle s'était mise à sourire puis avait commencer à parler à ma maman.

    « Elle est mignonne cette petite. Vous devriez penser à lui faire passer des auditions pour des publicités, je suis sûre qu'elle aurait beaucoup de chance. »

    Et elle donna sa carte à ma maman qui en revenant de travailler, s'empressa d'appeler. Si j'étais ainsi, un enfant facile, une magnifique petite fille, selon elle ce n'était pas pour rien. Quelques jours plus tard j'étais à ma première audition et tous le monde était tombés en amour avec moi, c'est pour cela que j'ai obtenue mon premier rôle dans une publicité de vêtements pour enfants. J'ai grandit en étant toujours sur des plateau de tournage, ma maman m'y accompagnait toujours et était heureuse de le faire. À 10 ans, j'étais la petite fille adorer de tous le monde, je jouais dans des séries, des publicités et même des films. J'étais connu de toute ma ville et j'adorais cela. Mais comme toujours, quand le bonheur est présent, le malheur n'est jamais bien loin, et j'aurais dû m'en douter. Une journée que je passais seule avec ma mère au parc, elle me regarda dans les yeux, je n'avais que 10 ans, mais j'avais toujours été plus intelligente que mon âge, et elle espérait qu'aujourd'hui je comprendrais ce qu'elle voulait me dire.

    « Chérie, je ne vais plus pouvoir être à tes côtés pour très longtemps.»

    Je le regardais, ne comprenant plus vraiment ce qu'elle était en train de me dire. Voulait-elle m'abandonner, trouvait-elle que j'étais le pire enfant au monde et qu'elle préférait partir loin, très loin de moi pour ne plus me voir. Ou même pire encore, je devais aller vivre avec ce monstre de père qui n'avait jamais voulu de moi. C'était ça, je venais tout juste de comprendre, puis il faut dire qu'elle me le disait elle-même.

    « Destinee, je vais mourir et je ne veux pas que tu me vois ainsi. Je veux donc que tu ailles vivre chez ton père. »

    Deux jours plus tard, je m'installais chez mon père. Celui que je n'avais jamais vu, celui qui s'était bien foutu de moi lorsque j'étais bébé, et voilà maintenant que je devenais sa fille et que je devais l'écouter et lui obéir. Au moins, après quelques mois il me permis d'aller voir maman à l'hôpital lui avait dit qu'il ne lui restait plus bien longtemps à vivre. Nous étions à peine arriver devant cet endroit que je sortis en courant de la voiture pour aller voir ma mère, je ne pouvais vivre sans elle, elle ne pouvait pas me laisser ainsi. Quand j'arriva devant sa chambre, elle me fit signe de m'approcher car elle voulait me dire quelque chose, mais avant elle me donna son collier. Celui que sa mère lui avait donner avant de mourir quand j'avais 5 ans. C'était celui qui se transmettait de générations en générations. Puis elle me prit la main, mes yeux pleins d'eau et les siens aussi.

    « Destinee, tu changeras le monde et je le sais. Tu es née pour être sous les projecteurs. Tu es la meilleure chose qui me soit arriver, et peu importe ce qui t'arrivera ... Je veux que tu sois forte, pense à moi et je ne serais jamais bien loin... Je t'aime ma petite licorne. »

    Et ce fut les derniers mots qui sortirent de la bouche de ma mère. Quelques secondes après, une simple inspiration l'éloigna de moi pour toujours. Par la suite, je me suis définitivement installée chez mon père, vider mes valises, appris à détester mes demi-frères et sœur, appris à faire chier ma belle-mère et faire suer mon père. Je n'avais que 10 ans, mais il n'avait encore rien vu de moi. Je venais de perdre ma mère et je ne voulais pas être ici. J'aurais voulu que ce soit Jake, son meilleur ami qui s'occupe de moi, mais lui il venait d'avoir son premier enfant et il n'avait pas le temps de s'occuper de moi. Hors, depuis, je ne lui parle absolument plus. Je l'aimais tant petite, je l'appelais souvent papa, mais maintenant il est comme mon vrai père, il m'abandonne quand il a quelque chose de bien mieux. Depuis la mort de ma mère, je n'ai plus faite aucune publicités, séries ou autre. Je voulais renier ce talent qu'elle disait que j'avais. Je ne voulais pas me rappeler que c'était ce qui nous liait, et surtout si j'en faisais et que je recommençais à aimer cela, c'était comme si je ne m'ennuyais plus d'elle, ce qui était loin d'être le cas. Elle était ma mère, et je ne pourrais jamais l'oublier. En 5 ans, j'ai été la pire chose que mon père ait vu, je lui en faisais voir de toutes les couleurs à l'école avec mes notes, mes relations amicales et amoureuses. Il comprenait enfin qu'il venait d'hériter d'une fille qui ne voulait absolument rien savoir de lui, mais chose que je ne savais pas, mon caractère de cochon, je le tenais de lui. Un soir alors que nous étions les deux à la maison, j'avais encore une fois refuser de souper en même temps que lui, il s'approcha de moi dans la cuisine, me pris par le poignet en prenant soin de serrer le plus fort qu'il pouvait, et s'arranger par la même occasion pour que je le regarde dans les yeux.

    « Écoute moi bien ma petite fille. Tu ne m'aimes pas, je ne t'aimes pas plus. Tu vas apprendre à vivre selon mes règles, tu n'envoies plus promener ta mère, ni tes frères et sœur. Si tu comprends pas, je me ferais un plaisir de t'envoyer là ou cette folle aurait du t'envoyer il y a des années. »

    Comment osait-il dire que sa femme était ma mère? Elle ne m'était pas relié, elle ne m'avait pas porter pendant 9 long mois, elle n'avait pas eu peur de me perdre. Elle n'avait pas tout fait pour moi, et lui il osait critiquer ma mère, en la traitant de folle et disant qu'elle aurait du m'envoyer dans un orphelinat depuis si longtemps. Quand il me lâcha enfin le poignet, je le regardais avec pitié, il n'avait jamais su ce qu'était l'amour véritable et ne le saurait jamais, puis je lui cracha au visage et partit en courant de la maison. Je n'y suis plus jamais revenu. Je n'avais plus envie de voir celui qui haïssait ma mère, qui la méprisait et qui me disait que je n'étais qu'une moins que rien. Puis depuis ce temps je vis seule dans un petit appartement avec l'argent de toutes les tournages que j'avais fait. À 16 ans, ma vie à commencé à changer, pour le meilleur ou pour le pire, je n'en ai aucune idée à vrai dire. J'avais des amies qui m'aimaient pour une partie de moi, et d'autres qui m'aimaient pour l'autre, cependant ils n'ont jamais connu la véritable Destinee, sauf lui. Il était parfait pour moi, mais comme tous les autres, il s'est rendu compte qu'il ne tenait pas plus que cela à moi et m'a laisser tomber. Nous n'avions que 16 ans alors c'est bien normal, mais lui il me voyait comme j'étais, il voyait ma lumière et ma noirceur. Il comprenait les deux facettes de ma personnalité et trouvait quand même qu'ils étaient extraordinaire. C'est un peu à cause de lui que je suis devenue un peu plus réservée en amour, je ne donne pas ma confiance rapidement, mais quand je l'a donne, c'est que c'est pour toujours. J'ai été blesser très souvent, je me suis retrouver très souvent sur mon lit à pleurer, espérer que ma mère soit là pour me prendre dans ses bras comme à son habitude à me dire que tout serait correct si simplement j'arrêtais d'y penser. Depuis maintenant quelques mois je me remets tranquillement au jeu, j'essaie de passer le plus d'auditions possible, mais ce n'est pas aussi facile que je le croyais. Les juges sont devenues un peu plus stricte et savent ce qu'il recherche, et moi je suis prête à tout. Je sais que ma mère voudrait que je sois ainsi, que je sois une star pour que tous le monde connaisse mon nom. Beaucoup se demande comment une fille comme moi peut se trouver célibataire, je leur dis que c'est mieux ainsi, je peux profiter de mon statut et même que je n'ai pas besoin de devoir quoi que ce soit à quiconque. Bon bien sûr, il y a celui-ci qui me frustre depuis quelques semaines. On se croise presque tous toujours en se rendant à nos casiers respectif et il ne peut s'empêcher de s'ouvrir la trappe. Habituellement quand tu es con, tu te la fermes pour que personne ne s'en rende compte n'est-ce pas?

    « Hey Destinee, tu sais que t'es pas mal chaude aujourd'hui ! »

    Et tu sais que tu me tombes carrément sur les nerfs aujourd'hui. Je dois l'avouer, il est très séduisant et je ne dirais pas non à me retrouver dans son lit, mais s'il vous plaît laissez moi un peu tranquille, et puis surtout le pire des pire est qu'il m'a appeler sur mon cellulaire l'autre soir. Cependant, je ne lui ai jamais donner, et personne d'autre ne lui a donner que je connais. Alors ce qui me fait le plus bizarre, est qu'il y a trouver lui-même mon numéro et qu'il a quand même eu le culot de m'appeler. Plus ça va, plus il marque de point, mais jamais il ne le saura. Je fais comme s'il n'existait pas, il s'accroche ainsi à moi et je pourrais en faire tout ce que je veux. Si ce n'est que cela, ma vie est comme elle est. Je ne suis pas la meilleure dans tout ce que je fais, mais je fais de mon mieux. Je ne suis pas la meilleure amie du monde, mais j'essaie. Je suis simplement une fille dans un monde qui croit que la célébrité est tout ce qui compte. Moi je ne veux pas l'argent, ni être reconnue, je veux simplement faire ce que j'aime le plus au monde.


Dernière édition par Destinee Lapierre le Sam 28 Fév - 1:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinee Lapierre

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   Ven 27 Fév - 22:03

Pourquoi avoir choisis l'école Montecristo ?
T'es en quelle année; (1er, 2ème, 3ème, 4ème ou 5ème année d'étude)
Votre spécialité; (danse, théâtre, musique, arts plastiques, stylisme)

    And now I know I can't be alone

- Vos relations seront référencées ici, vous avez carte blanche pour le type de présentation -


Dernière édition par Destinee Lapierre le Sam 28 Fév - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jellina Strauss
PRETTYADMIN
« i'm your secret dream

avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 28
Ton pseudo : Precious
Citation : Love is a name, sex is a game. Forget the name et play the game .
Love song : Kelly Clarkson - My life would suck without you
Date d'inscription : 21/01/2009

•• Sweet about me
Moyenne scolaire:
17/20  (17/20)
Friends, love, annoy:
Your great diary:

MessageSujet: Re: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   Ven 27 Fév - 22:20

    Prévoyante, prévoyante Arrow
    Welcome, je te réserve Jess =)

_________________
    (c) DP & xeverybody-else @lj
    I used to be a girlfriend
    And I know I did it well
    Oh yes you know its true
    You'd call me Cinderella
    All you had to do was yell
    And I'd be there for you
    Britney Spears - Cinderella
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancefloor.forumactif.biz
Destinee Lapierre

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   Ven 27 Fév - 22:21

Ouaiis xD Quand je commence à écrire, je suis dure à arrêter
et puis si je les utilise pas, ça vous fera du travail à supprimer les postes inutilisés xD
La méchante que je suis hahaha !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jellina Strauss
PRETTYADMIN
« i'm your secret dream

avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 28
Ton pseudo : Precious
Citation : Love is a name, sex is a game. Forget the name et play the game .
Love song : Kelly Clarkson - My life would suck without you
Date d'inscription : 21/01/2009

•• Sweet about me
Moyenne scolaire:
17/20  (17/20)
Friends, love, annoy:
Your great diary:

MessageSujet: Re: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   Ven 27 Fév - 22:26

    Comme tu nous en rajoute sale gosse, pour la peine je vais te chanter une chanson.
    DESTINEEE ON ETAIT TOUT LES DEUX DESTINEEEE, ok ok je sors, la porte Arrow

_________________
    (c) DP & xeverybody-else @lj
    I used to be a girlfriend
    And I know I did it well
    Oh yes you know its true
    You'd call me Cinderella
    All you had to do was yell
    And I'd be there for you
    Britney Spears - Cinderella
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancefloor.forumactif.biz
Leigh Haresys
BUNEEADMIN, kick my ass.
avatar

Nombre de messages : 480
Age : 26
Ton pseudo : Call me Lemon, Soothing Lemon.
Citation : Keep your mouth shut.
Love song : Abba, Dancing queen.
Date d'inscription : 26/01/2009

•• Sweet about me
Moyenne scolaire:
17/20  (17/20)
Friends, love, annoy:
Your great diary:

MessageSujet: Re: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   Ven 27 Fév - 22:28

BIENVENUUUUUE Cool
Tu vas la faire fuire avec ta chanson.. Arrow

On va en avoir des pages à lire surpris

_________________
    (c) Cherrytree & withyourego @lj
    You are one of god‘s mistakes
    You crying tragic waste of skin
    Song to say goodbye - Placebo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinee Lapierre

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   Ven 27 Fév - 22:32

Je vais vous faire un résumé xD
Oh et t'inquiète ... c'est moi qui va vous faire fuir
si je chante, et ça serait pas bien de plus avoir d'admin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Destinee Lapierre ••• Je me souviens ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais le clip de souviens-toi du jour est nul !
» vend enveloppe promo je te rends ton amour
» Trans-Siberian Orchestra/Beethoven's Last Night
» [Vends] Ma collection MF ( prix négociables et remise Paris possible )
» Souviens-toi du jour : zokher het yom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancefloor :: • At the beginning • :: Registres-
Sauter vers: